Comment financer ma formation en tant que salarié(e) ?

 

Tout salarié dont le soucis est de développer de nouvelles compétences ou même de démarrer une nouvelle carrière, est amené à se former tout au long de sa vie professionnelle. Mais encore faut-il trouver le moyen de financer cette formation. Aujourd'hui, différentes possibilités s’offrent aux salariés lorsqu’il souhaitent entamer une formation.

Choisir sa formation

L’un des premiers réflexes que doit avoir le salarié en quête d’une nouvelle formation est le choix de sa future formation et son éligibilité en vue de son financement.

En effet, pour qu’une formation soit éligible, il faut obligatoirement qu’elle soit une formation qualifiante. Pour ce faire, vous avez la possibilité de le vérifier en vous rendant sur le moteur de recherche des formations éligibles ou sur le site de l’Afec/Point F.

Qui finance la formation du salarié ?

La première entité capable de financer votre projet de formation est l’entreprise dans laquelle vous êtes salarié. Il vous suffit d’adresser votre demande de formation à votre responsable hiérarchique direct ou à votre service formation. Lorsque votre demande de formation est validée par celui-ci, le coût de la formation est automatiquement  pris en charge par votre employeur. Toutefois, il est important de savoir que ce mode de financement vous est ouvert, si et seulement si vous aviez déjà enregistré plus d’un an de service au sein de la même entreprise.

Par ailleurs, il est tout aussi important de savoir que le financement de la formation d’un salarié reste le même quelque soit la nature de son présent contrat professionnel (Contrat à Durée Indéterminée ou Contrat à Durée Déterminée). Toutefois, on note des changements au niveau des dispositifs permettant d’accompagner financièrement les salariés désireux de suivre une nouvelle formation.

En clair, la durée de la formation que vous souhaitez effectuer impacte pour beaucoup :

  • Vous souhaitez suivre une formation de courte ou du soir, le compte personnel de formation (CPF) est adapté à votre besoin

Le CPF est attaché à la personne. Ainsi les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d'emploi de son bénéficiaire.

Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.

Pour en savoir plus sur le CPF, cliquez ici.

  • Dans le cas où vous souhaitez suivre une formation de longue durée, le Congé Individuel de Formation (CIF) est le dispositif qui répond à votre besoin.

Le CIF est un congé de longue durée – jusqu’à 1 an à temps plein ou 1 200 heures à temps partiel – ouvert aux salariés en CDI et en CDD.

Le salarié continue d’être rémunéré pendant sa formation, à hauteur de 80-90 % de sa rémunération habituelle pour les CDI (dans la limite de 2 fois le SMIC) et de 80 % du salaire moyen des 4 derniers mois pour les CDD.

Le CIF permet de suivre la formation de son choix, sans obligation de cohérence avec son activité ou celle de son entreprise. C’est donc une solution adéquate pour opérer une reconversion professionnelle ou monter en grade.

Pour en savoir plus sur le CIF, cliquez ici.

Quelles sont les démarches à suivre en tant que salarié ?

Un salarié CDI ou CDD désireux d’entamer une nouvelle formation doit :

  • Premièrement en faire la demande à son employeur,
  • Deuxièmement, lorsque celui-ci donne son accord, contacter soit le FONGECIF, l'OPCA ou l'AGECIF pour leur faire part de son dossier,
  • Troisièmement, si l’organisme habilité accepte la demande, il prendra en charge partiellement ou entièrement le coût de la formation ainsi que la rémunération durant celle-ci.

Quelle formation suivre avec le Groupe Afec-Point F ?

Le Groupe Afec- Point F propose de nombreuses formations qualifiantes dans divers secteurs tels que l'hôtellerie, la restauration, la santé, le social, le service à la personne, le commerce, la vente, le tourisme, la comptabilité.

Ces formations sont dispensées dans plus de 16 villes de France dont Paris, Bordeaux, Marseille, Lyon, Tours, etc.